Comment se fixer un objectif de manière efficace ?

Mis à jour : mai 12

A quoi ça sert de se fixer un objectif ?

Mettre en place un objectif est essentiel si l'on souhaite avancer. Je prends l'exemple d'une balade en forêt : on peut avancer n'importe où, sans but, sans regarder où on va mais si on veut aller voir ce coin d'eau magnifique, l'eau turquoise, une végétation exceptionnelle de ce qu'on en a entendu dire, il est nécessaire de connaître la direction à prendre. Sans déterminer la destination, on va nulle part, on vit au jour le jour.

Atteindre ses objectifs avec l'hypnose, hypnose paris 10, Laurie Le Borgès, hypnotherapeute Paris 10
Atteindre ses objectifs avec l'hypnose

Pour rejoindre ce bout de paradis, cette vue imprenable sur ce coin d’eau turquoise, il faut d'abord avoir eu l'idée d'y aller, s’être dit "Quelle super idée ! Allons faire cette balade pour voir ce lieu". Cette idée vous met en action.

Nos pensées créent notre réalité : nous sommes la combinaison de l’ensemble de nos pensées. Il y a déjà un siècle Albert Einstein disait « Le monde que nous avons créé est un produit de notre pensée. Nous ne pouvons changer sans modifier notre pensée ».

Comment fait-on pour définir un objectif ?

Simplement, il s'agit de mettre en place plusieurs étapes :

- Énoncer un objectif positif, sans y mettre de négation. Par exemple, on évite : je ne veux plus de ce problème ou je ne veux plus me sentir mal…

- Commencer par le mot « Maintenant » pour enregistrer votre objectif dans le présent. On est comme des enfants, le changement on ne le veut pas dans 10 ans, on a toujours envie d'avoir ce qui nous tient à cœur ici et maintenant.

- Vérifier si l'objectif concerne uniquement une situation précise ou est-ce qu'il est plus global ? ex: je ne suis jamais à l’aise pour m’exprimer quand il y'a plus de 6 personnes en face de moi ou je ne suis jamais à l‘aise pour m'exprimer en général ?


- après le "maintenant", continuer votre formulation avec "je suis", qui est beaucoup plus puissant dans notre esprit que "je voudrais", "je veux", "il faut" etc.... parce que "je suis" correspond à moi, à qui je veux être maintenant.

Vous trouverez ci-dessous des exemples d'objectifs. Prenez le temps de définir votre propre objectif, il doit vous correspondre :

- "Maintenant je suis serein(e) dans …"

- "Maintenant je suis capable de …"

- Un verbe d'action peut suivre : "Maintenant je m'exprime clairement …"


À vous d’imaginer la formulation qui vous correspond le mieux, tout en restant simple et court pour être facilement mémorisable.


Et vous imaginez ce voyage près de ce lac : les couleurs qui se mélangent, la température agréable, les odeurs de mousse, de feuilles séchées, le son de cette brise légère et douce... Et soudain vous vient en tête tout ce qui pourrait bien vous empêcher de faire ce voyage : "Je suis fatigué(e), peut-être plus tard", "c'est loin, j'ai la flemme" "j'ai pas le temps", "le temps peut changer"...


Il est vrai qu'une fois l’objectif défini, les blocages (plus ou moins cachés) apparaissent.

C’est là que se trouve le problème. Si par vous même, vous n'arrivez pas à atteindre votre objectif, c’est qu’il y a quelque chose qui vous empêche d’y arriver. Ce sont nos pensées négatives.



Comment reconnaître les pensées négatives ?

Depuis tout jeune, nous mettons en place des pensées, dont certaines sont positives, qui nous apportent de bonnes choses et d'autres, des pensées négatives, limitantes. Certaines sont conscientes, d'autres pas.


Nous entretenons ces croyances de manière quasi automatique comme "je suis nul(le)", "je suis bête", "il m'arrive tout le temps des galères", "ça ne marche jamais", "j'ai toujours la poisse"…


Certaines proviennent de l'extérieur : la famille, la culture, l'éducation... et s'intègrent automatiquement sans que l'on en ait conscience: "il faut travailler dur pour s'en sortir", "l'argent ne fait pas le bonheur", "la liberté a un coût"...

Prendre conscience de ces schémas répétitifs est la première étape. Nous fonctionnons sur base de nos croyances. Dès qu'une croyance s'installe, notre cerveau répond à cette croyance et met les choses en place dans la réalité par rapport à cette croyance.

Par exemple, si vous vous répétez régulièrement que vous êtes bête, vous n'allez pas aller chercher les ressources en vous pour développer vos capacités de réflexion, vous allez vous bloquez à des moments importants, avoir des "trous de mémoire", ce qui va renforcer votre croyance limitante. Un cercle vicieux se met alors en place.

Pour trouver ces blocages, je vous suggère de vous installez face à une feuille de papier et de répondre à ces questions :

- Qui m’empêche de réaliser mon objectif ?

- Qu'est-ce qui me bloque pour réaliser maintenant mon objectif ?

- Quels sont les apprentissages que je n'ai pas et qui sont nécessaires dans l'atteinte de mon objectif ?

- Est-ce que je connais quelqu’un dans mon entourage qui a eu la même problématique ? Est-ce qu’elle a réussi à la dépasser ? Si oui, comment ?

Répondez de manière franche à ces questions pour vous aider à prendre conscience de ces croyances limitantes.

Que dois-je en faire ?

Ces croyances sont parfois bien ancrées en nous.

En prenant conscience de ces pensées limitantes, vous allez vous rendre compte que certaines ne sont pas forcément les "votre" : par exemple, vous entendiez votre père qui vous disait que vous étiez un bon à rien, que vous n'arriverez jamais à rien...

D'autres qui font partie du passé : vous aviez raté un examen plus jeune et vous vous êtes dit que vous étiez nul(le)…


C’est par rapport à ces expériences où les croyances négatives se sont implantées que ce qui se passe aujourd’hui continue d'être filtré.


Prenez conscience que ces pensées sont celles du passé mais pas celles qui vous définissent aujourd'hui, puisqu'il y'a cet objectif dont on a parlé plus tôt.

Maintenant :

- Est-ce que je préfère répondre au modèle répétitif ou réinventer mes propres règles de vie pour avancer ?

- Est-ce que mon objectif est plus intéressant que ces croyances du passé ?


C'est à vous de définir vos priorités, ce qui est important pour vous.

La puissance d’un objectif

Dès que les croyances limitantes sont nettoyées, notre objectif devient un vrai moteur.


Pourquoi ? Vos pensées créent votre réalité. C'est valable comme on a pu le voir précédemment dans le côté négatif mais aussi dans le côté positif.


En installant un objectif, vous vous programmez dans un positif de réussite, ce qui vous permet ainsi de mettre en place le nécessaire pour y arriver.

Comment utiliser votre objectif ?


Garder dans un coin de votre esprit votre objectif. C’est la même chose, lorsque vous prenez la voiture, les transports en commun, vous avez un objectif de destination.


Cet objectif se découpe en petits morceaux, chaque route à prendre, les changements de lignes...

Il est essentiel de se concentrer sur les évolutions qui se font au fur et à mesure.


Deux ou trois fois par jour, retrouvez avec joie, par la pensée, votre objectif.

Dès que vous y pensez, essayez de ressentir les émotions et les sensations physiques que procure votre objectif.


Si vous y pensez, vous pouvez laisser aller votre imaginaire à rêver des nouveaux événements, des nouvelles situations, des nouvelles rencontres, des nouveaux changements, à la transformation de votre vie quand cet objectif se met en place.

Que faire si cela ne fonctionne pas ?


Si vous ressentez des blocages pour le faire, l'état d'hypnose permet d'aller travailler sur les blocages pour vous permettre de vous projeter dans votre objectif de manière positive.

Je vous propose de réfléchir à votre objectif maintenant de la manière vu précédemment et de venir en consultation en le gardant en tête. Pas d'inquiétude, si cela vous paraît trop complexe, nous pouvons aussi le définir ensemble pendant la séance si vous n'arrivez pas à le définir de manière claire et précise avant. C'est avec plaisir d'échanger si vous avez la moindre question. Retrouvez toutes les

informations sur l'hypnose ainsi que mes coordonnées ici

N'hésitez pas à partager si l'article vous a plu !


Bien à vous, Laurie Le Borgès Hypnose Paris 10 Bibliographie - Wikihow lien - Everlaab lien